Mam'zelle Rêve

Nantes pour les 0-3 ans

Et si … On accueillait bébé autrement

Il y a un mois, je participais à mon premier (et pas près d’être le dernier) cercle de discussion avec l’association Mater’Nantes. Et j’avais hâte de vous en parler, tant j’ai découvert et appris.

Le thème de cette discussion était : Accueillir bébé autrement.

Ce qui est bien, c’est que c’est vraiment un échange, chacun y parle de son expérience, de ses interrogations. C’est très concret et on apprend vraiment plein de choses. Les thèmes choisis pour ces discussions émanent des envies des adhérents. Et ce qui est chouette, c’est que de plus en plus de papas y participent.

En plus, il n’y a aucune pression ou jugement. J’ai beaucoup aimé le discours : « si ce n’est pas pratique, ça me gonfle et je ne le fais pas » ou « si il n’y plus de couche lavable de propre (ou si je n’en ai pas envie), et bien aujourd’hui, je lui mets une couche jetable ». Ce qui résume bien, à mon sens, la vie des parents. On a beau vouloir faire au mieux pour les enfants, nous ne sommes pas parfaits. Et puis les jours se suivent et ne se ressemblent pas. On réessaiera demain !!!

Et si …On s’y mettait ? Oui mais par où commencer ?

On peut déjà commencer par utiliser des lingettes lavables (surtout lorsque l’on sait tous les produits dangereux utilisés dans les lingettes industrielles !!). On peut utiliser des gants de toilettes ou les faire soi-même à partir de vieux draps en coton ou de tissu éponge.

Petit conseil des Mater’Nantes : il faut que ce soit assez grand (surtout en cas de selle pour éviter de s’en mettre partout). Et c’est mieux quand c’est doux et quand le tissu sèche vite.

Pour laver le siège de l’enfant, rien de mieux que de l’eau et/ou du liniment. Le liniment peut se faire soi-même avec de l’huile d’olive et de l’eau de chaux. Le mettre dans un petit flacon permet de le transporter facilement.

Ensuite, nous avons parlé des couches lavables (vaste sujet !!!!). Il en existe une variété impressionnante (tailles, matière, forme…). Ce que j’ai retenu, c’est qu’il y a la possibilité d’en louer dans certains magasins (les Mater’Nantes connaissent des boutiques top), ce qui permet de les tester et de faire son choix.

Ce qui m’a semblé important, c’est le lavage de ces couches. Il jouera un rôle important dans la durée de vie de la couche (c’est mieux lorsqu’on a plusieurs enfants) et sur son imperméabilité. Il est donc nécessaire d’utiliser une lessive neutre (sans enzyme ni glycérine) afin de ne pas obstruer les fibres du tissu. Pour décrasser une couche, on peut la laver à chaud avec du bicarbonate de soude. Pour la détacher, le fiel de bœuf est très efficace et écologique.

Il existe des poubelles à couches avec un couvercle (pas d’odeur) et un filet à l’intérieur (on met directement le filet dans la machine, pas besoin de manipuler les couches sales).

Petit conseil en plus : Les couches avec un gousset (deuxième élastique au niveau des cuisses) permettent de limiter les fuites. En général, un stock de 20 couches permet de couvrir les besoins (et d’avoir le temps de les laver et sécher avant de les réutiliser).

Nous avons aussi parlé des baignoires shantala. Elles sont, tout d’abord, très économiques en eau (on n’y met que 15/20 cm d’eau). Ensuite, cette baignoire, qui rappelle un peu le ventre de la maman, est très rassurante pour l’enfant. Il y est bien au chaud.

Nous avons aussi abordé l’hygiène naturelle qui consiste à percevoir les besoins d’éliminations de l’enfant et de lui proposer de les faire au-dessus des toilettes ou d’un lavabo. Par exemple, lorsqu’un enfant va avoir une selle, il peut s’arrêter de jouer ou se tortiller (c’est vous qui le connaissez le mieux), vous pouvez donc lui proposer de ne pas faire dans sa couche mais directement au-dessus des toilettes. Cela suppose une grande observation de votre enfant et beaucoup de communication avec lui.

Et les Mater’nantes (les adhérents y compris) ont encore plein d’idées à vous faire partager (peau de mouton, écharpe de portage…). Alors n’hésitez pas à les rencontrer (on n’est pas obligé d’adhérer à la première rencontre) et surtout à nous partager vos astuces et bonnes idées pour accueillir bébé autrement.

 

2 Comments

  1. Merci Clémence pour ton article. C’est très bien résumé. A bientôt

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 Mam'zelle Rêve

Theme by Anders NorenUp ↑