Un de mes lieux favoris où je me rends au moins une fois par semaine (surtout avec ce temps), c’est la ludothèque. Je n’ai pas pu faire le tour de toutes les ludothèques de Nantes, il y en a tellement. Et puis, on se dirige souvent vers la plus proche. Néanmoins, j’en ai testé deux et j’en suis ravie et puis on m’a parlé des autres ludothèques qui semblent très bien elles aussi.

La ludothèque est un espace de jeu ouvert à tous favorisant notamment le jeu libre. La salle est structurée en plusieurs espaces (espace pour les plus jeunes, dinette, voitures, constructions, puzzles…). La diversité et la qualité des jeux m’ont étonnée. Pour les plus petits, il y a beaucoup de jeux en bois ou tissus et pour les plus grands des jeux de société originaux, qu’on ne trouve pas partout. Et puis, des grosses pièces comme des maisons de poupées en bois, des bateaux de pirates, des jeux accrochés au mur (pour jouer debout), structure de motricité, piscine à balles….

Mais la ludothèque permet aussi des échanges avec les autres (enfants et adultes). J’y vais surtout le matin et j’y retrouve les nounous et les enfants que je croise également au parc. Liza les connaît bien maintenant et elle est très contente de les retrouver. Elle découvre aussi de nouveaux enfants. Elle peut jouer seule ou avec les autres et apprend à gérer les conflits (notamment, lorsqu’on veut lui prendre son landau !!!).

De mon côté, je l’observe, joue avec elle et discute avec les autres adultes. On se donne des conseils ou on échange nos idées de sorties.

Et puis, dans les ludothèques, il y a des animations : motricité, lecture de contes, spectacles, matinées réservées aux 0-3 ans…. De quoi passer de bons moments et de faire de belles découvertes. Par contre, il faut souvent s’inscrire longtemps à l’avance car les places sont convoitées.

C’est un lieu qui permet aussi d’emprunter des jeux, ce qui est super, notamment pour les plus grands.

Beaucoup de ludothèques sont gérées par le groupe ACCOORD, vous trouverez toute la liste sur leur site (une cotisation de 6 euro/ famille/an est demandée). Certaines ludothèques communiquent via facebook, un blog ou le site de la maison de quartier.

Par exemple, vous retrouvez toute l’actualité de la ludothèque du quartier Halvêque-beaujoire sur leur Facebook.

Il en est de même pour celle du Breil.

La maison de quartier de l’île édite, quand à elle, un programme où les activités de la ludothèque apparaissent.

A vous de jouer….