La peinture, c’est un super moyen d’expression pour les petits et les grands. Cela permet aussi de découvrir des textures et matières, et, petit à petit, de faire l’expérience de la trace que l’on laisse sur la feuille. Au début en patouillant, l’enfant va pouvoir utiliser cette matière pour s’exprimer, se construire et utiliser différentes techniques et outils. On peut, en effet peindre avec tout et découvrir la trace que laissent les objets (par exemple un légo ou une voiture).

Mais pour les tout-petits qui ont une tendance assez forte à tout porter à la bouche (en ce moment, à la maison, Lissandre aimerait tellement goûter le balai, la poubelle et… mes pieds, y aurait-il un lien?), je voulais trouver une recette simple et non nocive, parce qu’on ne sait pas vraiment ce qu’il y a dans la peinture, hein?

J’ai découvert la recette de « Les mamans créatives » et j’ai eu envie de la tester. Elle est super simple à faire et on a, en général, tous les ingrédients sous la main.

 

En couche et avec un vieux t-shirt afin de s’en mettre partout en toute liberté !!! Lissandre et son petit copain ont adoré patouiller puis regarder leurs mains, en l’ouvrant et la fermant. Puis faire de grands gestes sur la feuille. Et Lissandre l’a goûtée, bien sûr, en posant directement sa bouche sur la feuille!!! Sinon, c’est pas drôle!! Bon je ne leur conseille pas trop de la manger non plus, c’est quand même très salé et sucré.

Mais cela permet de faire une première expérience de la peinture et ça donne envie de recommencer, peut-être avec une recette de peinture à doigt (plus épaisse) la prochaine fois.