La première rentrée scolaire, c’est une grande étape pour l’enfant et ses parents. Fini le bébé, votre enfant devient grand. Pas facile pour lui !!!! Comme toute grande étape, il est impatient mais, parfois, cela lui fait peur. De plus, il ne sait pas vraiment ce qui l’attend (surtout lorsque c’est l’aîné).

Il a donc besoin d’être rassuré et préparé aussi. Il en est souvent de même pour les parents, pas facile de le voir grandir et se séparer de nous !!!

Pas besoin de lui en parler tout l’été, cela risquerait de l’angoisser et de lui mettre la pression. De même, pas besoin de lui en parler des mois à l’avance, il n’est pas capable de se projeter aussi loin. Par contre, nous pouvons le préparer.

Voici quelques conseils :

Le préparer petit à petit à la séparation :

Certains enfants ont l’habitude de passer du temps sans leurs parents (crèche, nounou…) mais pour d’autres, la rentrée sera une première journée avec des adultes inconnus.

Pendant l’été, vous pouvez donc l’habituer à jouer avec d’autres enfants et à s’éloigner de vous. Au parc ou lors d’une soirée entre amis, il sera rassuré car vous êtes là si besoin mais il aura la possibilité de jouer avec les autres, de partager les jeux, de faire face à des conflits…

Et pourquoi ne pas passer la journée avec papy et mamie ? Autour d’une activité qui l’intéresse (zoo, tour de manège…), il pourra partager de bons moments avec d’autres adultes.

L’aider à être autonome :

A cet âge, ils ont souvent envie de faire plein de choses tout seul. Mais le temps nous manque parfois et on finit par faire à leur place. Les vacances peuvent être une bonne période pour le laisser s’habiller seul, mettre ses chaussures, aider à mettre la table…. Il se sentira valorisé et grand.

Pour l’acquisition de la propreté, pas besoin de lui mettre la pression mais profitez des beaux jours pour lui proposer d’enlever sa couche (vous pouvez aussi lire cet article).

Préparer le cartable :

Quelques jours avant la rentrée, vous pouvez commencer à lui en parler plus précisément. Et quoi de mieux que de préparer le cartable pour rendre cela plus concret ? Si c’est l’enfant qui le choisi, il aura surement très envie de le porter. Vous pouvez lui expliquer ce qu’il pourra mettre dedans et le laisser jouer avec. Il aura surement envie de se promener dans le salon avec le cartable sur le dos et d’y mettre son bébé, ses voitures ou son doudou. Une bonne façon de l’apprivoiser.

L’aider à se projeter :

L’école, il en a entendu parler mais c’est souvent très flou pour lui. Si votre enfant n’a pas eu l’occasion de visiter sa future classe, vous pouvez lui montrer l’école de l’extérieur. S’il l’a déjà vue, vous pouvez faire appel à ses souvenirs en lui rappelant où il pourra mettre son sac, s’asseoir, jouer ….

Avec lui, vous pouvez faire un calendrier qui explique le déroulement de la journée : l’arrivée (en lui expliquant qu’il déposera son cartable, ira jouer et fera un bisou à ses parents…), la cantine, la sieste (il pourra prendre son doudou…), s’il va au périscolaire, le retour de ses parents (ou de sa nounou).

Vous pouvez lui parler de la maitresse et de l’Atsem et les appeler par leur prénom si vous le connaissez.

Expliquez-lui ce qu’il pourra faire (du dessin, des puzzles, des chansons…). Il va faire plein de découvertes.

Se rassurer :

Comme je vous le disais, ce n’est pas toujours facile pour les parents non plus. Et si vous êtes angoissé, votre enfant va le ressentir. N’hésitez pas à appeler l’école pour prendre des renseignements. Plus c’est concret, plus cela rassure. Parlez-en autour de vous. Les expériences des uns et des autres peuvent aider à relativiser.

Toutes les étapes précédentes sont là pour vous aider aussi. Et, n’oubliez pas que votre enfant saura s’adapter. Faites-lui confiance. De plus, la maitresse se rendra disponible pour apaiser vos inquiétudes.

Ne pas anticiper les apprentissages :

Vous n’avez pas besoin de passer votre été à lui apprendre les couleurs ou à reconnaître son prénom. Il a tout l’année de petite section pour cela. De plus, les objectifs et la pédagogie de l’école vous seront expliqués quelque temps après la rentrée.

Le Jour J :

Prenez le temps de rentrer dans la classe avec lui, de s’installer autour d’un jeu. Puis, vous pouvez lui expliquer que vous allez partir et qu’il va pouvoir continuer à jouer avec les autres. Il est important de lui rappeler que vous revenez le chercher et à quel moment (avant de manger, après la sieste…). Vous pouvez lui présenter sa maitresse et l’Atsem, en lui expliquant que, s’il a besoin, il peut se tourner vers elles.

Il y aura peut-être des pleurs, votre enfant a le droit d’avoir peur, d’être angoissé et de vous le dire. Ecoutez-le et rassurez-le. Vous aurez à peine tourné le dos, qu’il se dirigera vers un jeu. Il y a tellement de jeux qui donnent envie dans cette classe.

De même, les premiers jours peuvent très bien se passer puis, la nouveauté passe, et votre enfant est moins motivé pour rester à l’école. Là encore, laissez-lui du temps. Parfois, il a besoin de plusieurs semaines pour s’adapter et se sentir à l’aise à l’école.